- -
 
.. ..
  
815ima
 
  

 | 
 

 L'adjectif

         
hakimoooo

avatar

: 6463
: 28/06/2008

: L'adjectif    28 2009, 12:11


Ladjectif est un mot que l'on ajoute au nom pour le dterminer (adjectif non qualificatif) ou pour le qualifier (adjectif qualificatif).

L'adjectif qualificatif caractrise le nom : forme, couleur, qualit...
Jean est un gentil garon. (gentil est un adjectif qualificatif).
Le genre et leur nombre dpendent du genre et du nombre de ce nom.
On reconnat qu'un mot est adjectif qualificatif lorsqu'on peut y joindre un nom de personne, d'animal ou de chose. Ils appartiennent au groupe nominal.

Adjectif qualificatif attribut - L'adjectif est relis au nom par un verbe attributif (La mer est calme).
Les verbes attributifs (galement appels verbe d'tat) sont : tre, devenir, paratre, sembler, demeurer, rester, avoir l'air, passer pour.

Adjectifs qualificatifs pithte et appos - L'adjectif peut se rapporter directement un nom. Il est alors pithte (On entendait le bruit de la mer dchane). Il peut aussi se rapporter un nom dont ils sont spars par une virgule (Dchane, la mer battait les rochers; La mer, dchane, battait les rochers). Il est alors dit appos.

Place de l'adjectif - Elle est dtermine par sa fonction : attribut, pithte ou appos.
Attribut, sa place est immuable. Il suit le verbe attributif au moyen duquel il caractrise le sujet.
Épithte, il est variable par rapport au nom.
Certains adjectifs (dits adjectifs de relation = un complment prpositionnel) (une carte gographique - une carte de gographie, le voyage prsidentiel - le voyage du prsident) sont toujours postposs, ainsi que les adjectifs de couleur (une robe rouge).
Mais en gnral, la place de l'adjectif est variable.
Dans quelques cas, la place de l'adjectif peut avoir pour consquence un changement de sens (Un homme grand - un grand homme, un certain succs - un succs certain).

Morphologie de l'adjectif - On distingue les formes simples et non dcomposables (rond, blond, petit, grand) et des formes l'intrieur desquelles on peut identifier des suffixes et des prfixes adjectivaux (enchanteur, ensoleill, ensanglant, insensible, impossible, incapable).
Les adjectifs dits composs sont forms de deux adjectifs (aigre-doux) ou d'un adjectif et d'un nom (bleu marine). Enfin, un certain nombre d'adjectifs drivent d'autres classes syntaxiques, comme celle du participe prsent (brillant), du participe pass (aiguis), du nom (une robe ivoire) ou de l'adverbe, auquel cas ils retiennent la caractristique d'invariabilit de l'adverbe (des gens bien).

Accord de l'adjectif : Les adjectifs dpendent du nom, ils ont un genre et un nombre d'accord.

En rgle gnrale, le fminin des adjectifs se forme par l'ajout d'un -e la forme du masculin (grand - grande). Dans certains cas, la formation est plus complexe et entrane des modifications :

- le passage d'un -e sans accent un - accentu (complet - complte);
- le redoublement de la consonne finale (rel - relle);
- un changement de la consonne finale (sec - sche);
- une transformation, l'oral, de la prononciation de la voyelle finale, qui perd son timbre nasal (brun - brune, breton);
- certaines transformations plus complexes : (beau -belle).

Les adjectifs dj termins par un -e au masculin ont une forme unique pour le masculin et le fminin (rouge, beige, triste), et les adjectifs de couleur qui drivent de la catgorie du nom (une robe marron).

Le pluriel des adjectifs se forme rgulirement par l'ajout d'un -s la forme du singulier. Les adjectifs termins en -eau ont un pluriel irrgulier : en -eaux (beau - beaux), ceux en -al, ont un pluriel est en -aux (spcial - spciaux), sauf : final - finals, fatal - fatals, etc.
Les adjectifs termins au singulier par un -s ou un -x ont une forme unique pour le singulier et pour le pluriel (bas).
Les adjectifs composs forment leur pluriel rgulirement, par l'ajout d'un -s chacun des composants (aigres-doux), sauf si lorsque le second terme est d'origine nominale (bleu marine). Les adjectifs de couleur qui sont des noms drivs restent invariables (des toffes ivoire, marron), sauf si leur origine nominale n'est plus perue depuis longtemps (des fleurs roses).

Degrs d'intensit et de comparaison de l'adjectif : Les adjectifs peuvent tre nuancs par des adverbes d'intensit (plus ou moins grand, plutt grand, assez grand) et peuvent faire l'objet de comparaisons.
Les comparatifs de supriorit, d'galit ou d'infriorit se forment au moyen d'une locution comportant un des adverbes plus, aussi ou moins suivis de l'adjectif, lui-mme suivi de que et d'un lment comparatif (Leur fille est plus/aussi/moins grande que la mienne).
Le superlatif relatif se forme l'aide des locutions le plus ou le moins, suivies ou non d'un complment prpositionnel introduit par de, qui constitue une indication de l'ensemble de dfinition l'intrieur duquel on a procd la comparaison (Jean est le plus gentil, Jean est le plus intelligent des deux, Jean est le plus grand de sa classe).
Le superlatif absolu se forme en faisant prcder l'adjectif de l'adverbe trs ou de l'un des adverbes de quantit qui peuvent lui tre substitus (Jean est trs gentil).
Bon, bien, mauvais et petit ont un comparatif de formation irrgulire : meilleur, mieux, pire et moindre. Pire et moindre dans certains emplois deviennent le plus mauvais - le plus petit.

Certains adjectifs sont invariables ou ont des accords particuliers.

Adjectifs invariables :
1. Les adjectifs employs adverbialement. Quand l'adjectif se dtache du nom et vient se joindre au verbe, il est souvent laiss invariable. (La flte sonne faux).
2. Les adjectifs ethniques lorsqu'ils ne sont pas europens. (Usage flottant mais la plupart des spcialistes conseillent de ne pas faire varier ces adjectifs - ni en genre, ni en nombre.) (Une femme esquimau, des femmes esquimau).
3. Les lments latins ou grecs qui entrent en composition pour former des adjectifs (des pseudo-latinismes, des tragi-comdies).
4. Certains adjectifs de formation expressive : riquiqui, gaga, rococo, baba, sensas, etc.
5. Les lments employs comme adjectifs de faon occasionnelle :
- Adverbes employs adjectivement : Des femmes bien. Des places debout, etc.,
- Extra, maxi, mini, super, ultra : Des jupes super mini.
- Les noms lorsqu'ils sont employs adjectivement sont, la plupart du temps, laisss invariables. (Des livres bon march). Lorsque le nom est totalement adjectiv, il varie (Des manifestations monstres).
Cas particuliers :
Demi, semi, mi : lorsqu'ils prcdent le nom qu'ils qualifient sont invariables. Ils se joignent alors ce nom par un trait d'union. Quand "demi" suit le nom, il varie en genre seulement (Quatre heures et demie).
Nu : est invariable devant "jambes, pieds, bras, tte" et se joint par un trait d'union. Il est invariable dans la locution adverbiale " nu". On crit traditionnellement la "nue-proprit, les nus-propritaires". Plac derrire le nom qu'il qualifie, "nu" s'accorde normalement (Il avance tte nue. Il marche les pieds nus).
Nouveau : est invariable devant un adjectif ou un participe et s'y joint par un trait d'union. Devant un nom, "nouveau" est considr comme un adjectif et il est variable (Les nouveaux maris. De nouveaux riches). "Nouveau-n" peut tre utilis comme nom. Il fait alors exception la rgle (des nouveau-ns).
Possible : est invariable avec les dterminants "le plus, le moins, le meilleur", etc., quand il est plac avant le nom (Je voudrais le plus possible de pommes).
Haut : il faut prendre garde de ne pas confondre "haut" adjectif, et "haut" adverbe. On dit Un haut personnage, une haute personnalit, "haut" est alors adjectif, il peut se lier un nom propre si le compos dsigne une unit administrative (Les Hautes-Pyrnes). Mais "haut" est adverbe quand il modifie un adjectif ou un verbe, et dans certaines expressions (Un personnage haut plac. Une femme haut place. Haut les mains. Ils volent haut. Elles parlent haut, etc.).
Plein : lorsqu'il prcde un nom, lui-mme prcd d'un article ou autre dterminant, est prposition et ne varie pas (Il avait des billes plein les poches).
Fort : est invariable dans l'expression "se faire fort de".
Feu : (adjectif = dfunt) varie s'il est plac entre l'article dfini ou un adjectif possessif et le nom (La feue reine d'Espagne. Sa feue mre). Il reste invariable dans les autres cas (Feu la reine d'Espagne. Feu sa mre).
Flambant neuf : en principe, "flambant" reste invariable et "neuf" s'accorde ou non avec le nom (Des voitures flambant neuves ou Des voitures flambant neuf).
Franc de port : est invariable s'il se rattache au verbe (Il a envoy franc de port les derniers colis mais Il a reu ces colis francs de port).
Grand : reste invariable dans certaines expressions (Des grand-mres, Des grand-tantes, etc.).
Avoir l'air : L'adjectif qui suit l'expression "avoir l'air" peut s'accorder de deux manires.
1. Si "avoir l'air" a le sens de "paratre" l'adjectif qui suit est un attribut et il s'accorde avec le sujet (Cette femme a eu l'air surprise).
2. Si "avoir l'air" a le sens "d'avoir telle mine, telle apparence" l'adjectif qui suit s'accorde avec "air". (Votre voisine l'air accueillant). Dans ce cas, on imagine pouvoir dire "un air".
Le second cas s'utilise rarement propos de choses. (Cette charpente l'air vieux est surprenant et il vaut mieux Cette charpente l'air vieille).
L'accord de l'adjectif avec "air" est obligatoire si "air" est accompagn d'un complment (Cette femme n'a pas l'air suspect de sa sur) ou si "air" est oppos dans la construction un autre mot (Elle a l'air dur mais le caractre avenant).
Si "avoir l'air" se rduit "l'air", l'adjectif ne s'accorde jamais avec "air" (Ils avanaient l'air distraits).

B. L'adjectif non qualificatif

Il peut tre adjectif dmonstratif, indfini, interrogatif, exclamatif, numral, relatif et possessif.

A. Adjectif dmonstratif : L'adjectif dmonstratif marque la situation dans l'espace (relle ou figure), dans le temps, ou dans le contexte, du nom qu'ils dterminent. On parle aussi de dterminants dmonstratifs. Je veux ce gteau.
Les formes de l'adjectif dmonstratif :
ce, cet = masculin singulier;
cette = fminin singulier;
ces = masculin ou fminin pluriel.
Il est souvent renforc par les adverbes "ci" et "l", ceux-ci se placent aprs le nom et s'y joignent par un trait d'union.
Je veux ce gteau-l.
La forme "cet" s'emploie devant un mot commenant par une voyelle ou un "h" muet (cet lment)
La forme "ce" s'emploie au masculin devant un mot commenant par une consonne ou un "h" aspir(ce gteau).

B. Adjectif indfini : L'adjectif indfini donne une ide de quantit ( vague) ou une identification imprcise, au mot qu'il dtermine. On parle aussi de dterminants indfinis.
Aucun, autre, certain, chaque, diffrents, divers, l'un et l'autre, n'importe quel, main, mme, nul, pas un, plus d'un, plusieurs, quel, quelconque, quelque, tel, tout.
Des expressions comme : je ne sais quel, on ne sait quel, Dieu sait quel, etc. sont parfois classes comme des adjectifs indfinis. C'est le cas aussi pour certains adverbes de quantit, construits avec "de + nom" comme : assez de, beaucoup de, combien de, tant de, etc.
Certaines formes de la liste ci-dessus s'emploient aussi comme pronoms indfinis.

C. Adjectif interrogatif et exclamatif : L'adjectif interrogatif indique que l'tre ou la chose qu'il dtermine (dterminant interrogatif) fait l'objet d'une question : Quel jour sommes-nous ?
En dehors de ce rle de dterminant, l'adjectif interrogatif s'emploie aussi comme attribut, comme un vritable adjectif. Quelle est votre pointure ?
Les formes principales de l'adjectif interrogatif sont :
Quel = masculin singulier;
Quels = masculin pluriel;
Quelle = fminin singulier;
Quelles = fminin pluriel.
On range parfois parmi les interrogatifs "combien de".
Ces mmes formes sont exclamatives lorsqu'elles expriment l'admiration, l'tonnement, etc. On parle alors d'adjectifs exclamatifs.

D. Adjectif numral : On divise les adjectifs numraux en numral cardinal et en numral ordinal.
Le cardinal exprime le nombre prcis d'tres ou de choses (Trois enfants).
L'ordinal exprime le rang (Le troisime de la classe).
1. Adjectif ordinal : sauf "premier" et "second", form par ajout du suffixe "ime" au cardinal correspondant (dix = dixime).
Ne pas confondre avec les adverbes numraux qui sont eux-mmes drivs de ces formes - deuximement, diximement, etc.
L'ordinal s'accorde avec le nom qu'il qualifie (Les centimes parties).
On rattache aux ordinaux les noms : simple, double, triple, quadruple, centuple, dizaine, centaine, etc.
2. Adjectif cardinal : il peut tre de forme simple (trois, quatre, cinq) ou de forme complexe (trente-cinq, quarante-deux).
Dans les formes complexes on place un trait d'union entre les lments qui sont l'un et l'autre plus petit que cent, sauf s'ils sont joints par "et" : (Vingt-trois. Cent quarante. Dix-sept. Cinquante et un).
Le cardinal est invariable sauf : "un" qui varie en genre (Sept bouteilles et une pomme), "cent" et "vingt" qui varient en nombre.
"Cent" et "Vingt" s'crivent avec un "s" lorsqu'ils sont multiplis et qu'ils terminent le nombre. (Il en demande trois cents francs. Il en demande trois cent trente francs. Il en reste quatre-vingts. Il en reste quatre-vingt trois.)
Lorsqu'ils est utilis en tant qu'ordinal - pour centime et vingtime (Ouvrez votre livre la page cent).
Notez : "mille" en tant qu'adjectif numral est invariable (Nous tions trois mille). Il ne faut pas confondre avec le nom de mesure (Il nous restait quinze milles avant d'arriver).
Dans la date des annes de l're chrtienne lorsque "mille" commence le nombre et est suivi d'un ou plusieurs chiffres, on devrait crire "mil" (L'an mil deux cent quarante. L'an mil huit cent soixante onze mais L'an mille).
"Mille et un" est en fait une expression qui signifie un nombre important et indtermin. Dans ce sens, "un" varie en genre (Les mille et une revues... Les Mille et un Jours. Les Mille et une Nuits).

E. Adjectif relatif : indique une relation entre le nom qu'il introduit et un nom plac avant. Il marque la reprise. La langue juridique ou administrative fait de l'adjectif relatif un usage parfois pouss. (Mille francs, laquelle somme... Trois hommes, lesquels individus... Dans le dlai de trois jours, lequel dlai... ad nauseam...)
Les formes de l'adjectif relatif sont :
Lequel, duquel, auquel = masculin singulier;
laquelle, de laquelle, laquelle = fminin singulier;
Lesquels, desquels, auxquels = masculin pluriel;
Lesquelles, desquelles, auxquelles = fminin pluriel.
    
http://educ.yoo7.com
 
L'adjectif
          
1 1
 
-
» L'adjectif en grammaire franaise
» le pluriel des couleurs.....

:
 ::   ::  -