- -
 
.. ..
  
815ima
 
  

 | 
 

 LE VERBE

         
hakimoooo

avatar

: 6463
: 28/06/2008

: LE VERBE     28 2009, 12:35

Le verbe est le cur de la phrase, le pivot de la proposition. Il exprime l'action ou l'tat du sujet et il varie selon la personne, le nombre, le temps et le mode. On parle alors de sa conjugaison.

Les verbes sont classs en 3 groupes :
Terminaison de l'infinitif Terminaison du participe prsent Exemples
1er groupe er ant chanter, chantant
2me groupe ir issant grandir, grandissant
3me groupe ir
oir
re ant
ant
ant cueillir, cueillant
voir, voyant
descendre, descendant

Le premier groupe est constitu par des verbes ayant un infinitif en -er (parler, marcher).

Le deuxime groupe est constitu des verbes ayant un infinitif en -ir et le participe prsent en -issant (finir [finissant]).

Le troisime groupe est constitu des verbes en -oir et en -re ainsi que les verbes en -ir dont le participe prsent est en ant. (devoir, vendre, croire, natre, courir [courant]).

Les verbes du premier groupe suivent pour la plupart le modle rgulier du verbe chanter. Ceux du deuxime groupe se conjuguent rgulirement sur le modle du verbe finir.

Le troisime groupe regroupe les conjugaisons les plus irrgulires, caractrises notamment par les variations des radicaux (tenir, tenons, tiendrai; savoir, savais, saurai, su).

Il existe deux verbes auxiliaires : tre et avoir.

On distingue 7 modes : indicatif, conditionnel, subjonctif, impratif, infinitif, participe ou grondif; 3 personnes au singulier (je, tu, il ou elle) et 3 personnes au pluriel (nous, vous, ils ou elles) et des temps au prsent, au pass ou au futur. Le verbe varie en fonction de tous ces paramtres.

La forme verbale est compose d'une dsinence et d'un radical.
La dsinence (terminaison) est un suffixe grammatical qui permet d'identifier le genre, le nombre, le mode et le temps de la forme verbale.
Le radical du verbe porte le sens du verbe. Il est commun aux diffrentes formes que peut prendre le verbe. Certains verbes ont un radical unique (lancer) alors que d'autres en ont plusieurs (aller : all- [vous allez], ir- [j'irais], v- [tu vas]).
Certains verbes trs irrguliers ne sont pas dcomposables (il y a...). Certains sont dfectifs ; ils ne possdent pas la totalit des formes possibles (falloir, faillir, clore, clore, choir, seoir). Le radical est invariable.

Il existe des verbes d'action et des verbes d'tat. Les verbes d'action sont ceux qui expriment une action faite ou subie par le sujet (manger, prendre...). Les verbes d'tat sont ceux qui expriment l'tat du sujet (sembler, paratre, avoir l'air...).

Les verbes d'actions peuvent se prsenter sous deux (trois) voix en fonction de la position du sujet par rapport l'action que dcrit le verbe.
La voix est active si le sujet fait l'action : Lucie mange une pomme.
La voix est passive si le sujet subit l'action : Une pomme est mange par Lucie.
Quelques grammairiens considrent les verbes pronominaux comme une voix moyenne.
Certains verbes n'existent qu' la forme (ou voix) pronominale (se rappeler, s'crier, s'abstenir...).

En fonction du sens du verbe d'action, on pourra savoir si un verbe est transitif ou intransitif.
Les verbes d'tat ne sont jamais transitifs. Ils ont pour but de lier l'attribut au sujet. Ils sont des verbes attributifs.
Les verbes pronominaux ont divers sens possibles : rflchi, rciproque, passif, subjectif.

Le mode indique ltat desprit de celui qui parle. Il donne un ordre, exprime un souhait, constate un fait. Les modes comportent des temps du pass, du prsent et du futur, rpartis en formes simples et en formes composes.

Les formes des temps composs sont beaucoup plus rgulires que les formes simples. Elles sont toutes faites sur le modle auxiliaire (tre ou avoir) conjugu un temps simple et dun participe pass du verbe conjugu.

L'indicatif, le conditionnel, le subjonctif et l'impratif sont des modes personnels et temporels.

L'indicatif, qui est le seul mode comporter des temps du prsent, du pass et du futur, prsente l'action verbale comme actuelle.

Le prsent de l'indicatif a pour dsinences -e (ou -s) -s, -e (-t ou -d), -ons, -ez, -ent. Il exprime la concidence entre ce que l'on dit et le moment o on le dit (En ce moment, il pleut). Mais il peut exprimer une action qui se rpte ou se continue (Il pleut toujours ici, Il pleut depuis deux jours) ou des vrits gnrales (Les hommes sont mortels).

Le futur est form d'une base de radical du verbe qui concide parfois avec l'infinitif, suivie ventuellement d'un (e), d'un -r caractristique et des dsinences -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont. L'emploi du futur situe l'action dans l'avenir (Je passerai demain). Ses autres valeurs sont notamment celles du futur dit historique (En 1905, sa vie prendra un tour nouveau).

L'imparfait de l'indicatif a pour dsinences -ai-s, -ai-s, -ai-t, -i-ons, -i-ez, -ai-ent. Il permet de dcrire une action considre dans sa dure ou dans son caractre rptitif et non un fait ponctuel (Nous passions les vacances d't la montagne).

Le pass simple a des formes trs irrgulires. Les variantes pour la premire personne sont -ai, -is, -us, -ins, pour la deuxime -as, -is, -us, -ins, pour la troisime -a, -it, -ut, -int. Les dsinences des deux premires personnes du pluriel sont caractrises par un accent circonflexe (-mes, -mes, -mes, -nmes [nous vnmes]; -tes, -tes, -tes, -ntes [vous vntes]). À la troisime personne, les formes sont -rent, -irent, -urent, -inrent [ils vinrent]. Le pass simple, qui n'est plus utilis dans la langue orale contemporaine, exprime une action rvolue au moment o l'on parle (Il mourut en 1778).

Les temps composs de l'indicatif, le pass compos, le plus-que-parfait, le pass antrieur et le futur antrieur, sont constitus d'un auxiliaire conjugu au temps simple correspondant, respectivement le prsent, l'imparfait, le pass simple et le futur, suivi du participe pass du verbe conjugu (voir tableaux).

Le conditionnel est un mode qui prsente des faits soumis une condition. Son prsent est form d'une base de radical qui concide parfois avec l'infinitif, suivie ventuellement d'un (e), d'un -r caractristique et des dsinences -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Le conditionnel figure dans la proposition principale des subordonnes de condition (J'irais les voir si j'avais le temps). Le conditionnel pass, dont la formation est rgulire comme celle de tous les temps composs, indique qu'une ventualit n'a pas t ralise (Il serait all les voir s'il avait eu le temps).

Le subjonctif est un mode qui prsente l'action verbale comme virtuelle. Il figure notamment dans des propositions subordonnes compltives introduites par des verbes exprimant la crainte, le doute, le souhait ou servant donner un ordre, exprimer un dsir, une volont ou une ventualit (On craint qu'il ne pleuve, J'exige que l'on m'obisse, Il se pourrait qu'il vienne).

Le prsent du subjonctif est form d'une base de radical (pour les verbes du deuxime groupe du type finir, ce radical est le radical en -ss- du participe prsent finissant) et des dsinences -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent ( l'exception de aller, tre et avoir) (voir tableaux).

L'imparfait du subjonctif, qui n'est pas employ hors du registre littraire, a, pour les verbes en -er du type chanter, des dsinences en -asse, -asses, -t, -assions, -assiez, -assent.. L'accent circonflexe est une caractristique de la troisime personne du singulier. La formation des temps composs, pass et plus-que-parfait, est rgulire (voir tableaux).

L'impratif est un mode qui sert l'expression de l'ordre. Ses formes de prsent sont identiques celles du prsent de l'indicatif de la deuxime personne du singulier et du pluriel, et de la premire personne du pluriel (regarde, regardons, regardez), l'exception de tre et de savoir (sois, soyons, soyez; sache, sachons, sachez).

L'infinitif et le participe sont des modes non personnels et non temporels. Ce sont des formes nominales du verbe.

Le participe prsent, caractris par la dsinence -ant, est invariable sauf s'il est utilis comme adjectif verbal. L'orthographe de l'adjectif verbal peut tre diffrente de celle du participe pass (ngligeant, ngligent ).

Le participe pass a des formes en -, -i ou -u et comporte des formes simples et des formes composes constitues d'un auxiliaire au participe prsent et du participe pass (ayant parl). Il sert la formation de tous les temps composs, quel que soit le mode, et a galement des emplois en tant qu'adjectif.

Les constructions verbales

Les verbes peuvent admettre ou non un complment d'objet.

Le verbe tomber n'est jamais suivi d'un complment d'objet. Il appartient la catgorie des verbes intransitifs.

Le verbe manger parfois employ sans complment d'objet, admet en gnral un sujet et un complment d'objet. Sa construction est transitive.

Dans la construction dite transitive indirecte, le complment d'objet du verbe lui est reli par une prposition (accder qqch. parler de qqch.).

Des verbes comme donner, prendre, emprunter peuvent avoir un sujet, un complment d'objet direct et un complment d'objet second (Il a donn des cadeaux aux enfants).

Les verbes appels verbes d'tat tels tre, sembler, paratre, demeurer, devenir, avoir lair) se construisent avec un attribut, qui peut lui-mme appartenir la classe de l'adjectif ou celle du nom.

Certains verbes peuvent tre construits de faon impersonnelle. Le pronom il (Il neige) fonctionne comme une marque morphologique de la construction impersonnelle et non comme un vritable pronom. On distingue ordinairement entre des verbes toujours impersonnels et des constructions impersonnelles, d'autres verbes. La classe des verbes toujours impersonnels comprend les verbes mtorologiques (pleuvoir, neiger, geler, bruiner, etc.), le verbe falloir (Il faut essayer), les locutions verbales il y a, il s'agit de, il est question de, etc., ainsi que les verbes tre et faire dans des emplois du type Il est tard, Il se fait tard, Il fait beau. Par ailleurs, un certain nombre de verbes peuvent tre construits impersonnellement (Il s'est vendu un grand nombre d'exemplaires de ce livre).

Dans l'tude de la morphologie verbale, on distingue traditionnellement la voix active de la voix passive. La voix passive se construit au moyen de l'auxiliaire tre conjugu tous les temps et tous les modes et suivi d'un participe pass (Cette mission a dj t rediffuse). Ce qu'on appelle transformation passive (Le comit a pris la dcision. La dcision a t prise par le comit) n'est possible que si le verbe de la phrase l'actif est construit transitivement, c'est--dire avec un complment d'objet direct.

La construction dite pronominale est caractrise par la prsence de deux pronoms (Il se regarde), un pronom personnel sujet (je, tu, il, etc.) et un pronom rflchi (me, te, se, nous, vous, se), avec la fonction de complment d'objet direct ou indirect. Les temps composs des formes pronominales sont construits avec l'auxiliaire tre (Ils se sont regards). S'il existe des verbes essentiellement pronominaux (s'vanouir, se repentir, s'arroger, s'enfuir, s'absenter), d'autres verbes peuvent tre construits pronominalement (Il la rassure. ?Il se rassure). On distingue entre pronominaux rflchis (se regarder, se coiffer), dans lesquels le pronom rflchi a le mme rfrent que le pronom sujet, pronominaux rciproques (s'aimer, se dtester), et constructions pronominales
    
http://educ.yoo7.com
 
LE VERBE
          
1 1
 
-
» verbes d tat et les verbes d action...
»  ...
» 
» 
» 

:
 ::   ::  -